FORUM DE GREY'S ANATOMY ET PRIVATE PRACTICE

Tout sur la série Grey's Anatomy et son spin-off Private Practice !
 
AccueilAccueil  Portail*Portail*  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Saison 7, Episode 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quelle note donnez-vous à cet épisode ?
10
33%
 33% [ 2 ]
9.5
0%
 0% [ 0 ]
9
0%
 0% [ 0 ]
8.5
17%
 17% [ 1 ]
8
0%
 0% [ 0 ]
7.5
33%
 33% [ 2 ]
7
0%
 0% [ 0 ]
6
0%
 0% [ 0 ]
5
17%
 17% [ 1 ]
4
0%
 0% [ 0 ]
3
0%
 0% [ 0 ]
2
0%
 0% [ 0 ]
1
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
marino
Vole un patient aux psys


Messages : 2130
Age : 40
Localisation : dans les rêves d'Alex
Karma : +11
Points : 17079
Fonction : Modo

MessageSujet: Saison 7, Episode 12   Jeu 13 Jan - 15:38

Saison 7, Episode 12
"Start Me Up"




Arizona cherche des conseils auprés de Mark pour tenter de se réconcilier avec Callie, qui a de grandes nouvelles pour elle. Teddy doit prendre une décision clé pour Henry lors de son intervention chirurgicale, et le même jour les résidents reçoivent une nouvelle fournée de stagiaires. Le directeur général annonce qu'il est à la recherche d'un nouveau résident en chef, dans "Grey's Anatomy", le jeudi 13 janvier 2011.

Press Release:
Spoiler:
 

photos promos
Spoiler:
 

Promos
Spoiler:
 

Idea ce message est reservé aux commentaires sur l'épisode APRES sa diffusion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Est perdu(e) dans les couloirs


Messages : 28
Age : 49
Localisation : là où je vais...
Points : 11069

MessageSujet: Re: Saison 7, Episode 12   Sam 15 Jan - 15:49

Je viens de voir l'épisode en STFR. J'ai un peu révisé ce que je pensais de l'épisode, après l'avoir vu uniquement en vo, en tout cas, sur certains points.

Ce qui m'a plu dans l'épisode :

La storyline de Teddy et Henry : Et cela comprend tout ce qui s'y rapporte. La réaction de Richard quand il apprend qui est la femme d'Henry. Les interractions de Teddy avec le chef qui m'ont fait rire au début, la réplique de Teddy "I love him soooooo much", j'ai adoré, elle lui ment en le lui faisant comprendre. Lexie qui contre le chef à chacun de ses arguments et qui ne cache pas son admiration pour l'acte de Teddy.
Et ensuite, les complications qui ne manquent pas de se présenter et de compliquer la vie de tout le monde. Teddy qui comprend que son acte généreux impliquait bien plus que ce qu'elle pensait. Henry qui lui explique ce qu'il ressent vraiment et pourquoi il l'a mise dans une position où elle a été obligée de faire un choix difficile, tout ça était très émouvant.
Bref, c'est pour moi, le meilleur de cet épisode et ce n'est pas un choix par dépit, j'ai trouvé cette histoire extra et surtout très belle. Dès le début, j'étais contre le fait qu'on qualifie cette histoire comme un remake d'Izzie/Denny et ce qui se passe maintenant, le confirme.

Bailey et son infirmier : Ok, ça ne ressemble pas à Bailey, mais je pense qu'après les mois très difficiles qu'elle vient de vivre, elle est dans une phase où au lieu de s'apitoyer sur elle et sur ce qui est triste ou difficile, elle veut prendre un peu de bon temps et vivre, même si ça n'est pas "ce qu'elle devrait faire".
Pour moi, elle vit une mini-crise d'adolescence, une rebellion contre ce qu'on attend forcément d'elle et ça lui fait du bien.
En plus, Eli était très drôle avec ses interventions complètement inapropriées et elle qui a toujours l'air de ne pas en revenir de plaire autant à ce beau mec qui n'attend rien d'elle sinon du bon temps et un peu de plaisir, moi, ça m'a fait rire.

Nos résidents et leur évaluation : Bon, ça m'a plu, mais pas autant que le reste, je le laisse dans cette catégorie, parce qu'il y a eu quelques trucs sympas. En fait, l'histoire de Meredith était un peu ridicule (la faire courir 10 fois aux toilettes en se désintéressant de son étudiante en médecine) et Alex trop cliché (elle est mignonne, alors je fais celui qui l'aide pour la sauter). Mais j'ai aimé les voir arrogants et sûrs de leur talent, pour petit à petit prendre une leçon et échouer, c'est surtout le cas de Cristina, d'ailleurs. Et la scène Jackson/April dans la cuisine m'a fait marrer.
Et surtout, j'aurais aimé qu'ils échouent tous, que le chef se rende compte de l'attitude d'Alex.

Ce qui a été très moyen :

DerMer : c'est du vu et revu, alors c'est mignon, ils s'embrassent et ils vont faire l'amour. Mais bon sang, ils ne vivent que dans leur chambre et à l'hôpital, qu'est-ce qu'ils doivent s'ennuyer ! On ne les voit plus ensemble au bar, ils ne vont jamais au resto ou simplement faire des courses, choisir des meubles pour leur maison, manger ensemble à la maison, tout simplement et se parler d'autre chose que d'un futur bébé potentiel, ok, ce sont des trucs bateaux, mais au moins, ils feraient autre chose.

Mark : Ne vous méprenez pas, j'ai adoré qu'il casse Arizona à chaque fois, mais j'aimerais surtout qu'il vive par lui-même et avec sa propre histoire. J'ai aimé son attitude qui défendait Callie à tout prix. Pourtant, je voudrais vraiment qu'on le voit dans des situations où il ne sert pas de faire valoir à Calzona, Mark n'est pas conseiller conjugal en relations gay, à ce que je sache.

Owina : Mais pourquoi en avoir fait un couple, si c'est pour nous les montrer sur un canapé lorsqu'ils mangent des céréales, là encore, ça n'est pas transcendant.
La seule chose qui m'a plu dans leur mini-scène (elle fait quoi ? 15 secondes.) c'est la réponse de Cris, elle a échoué et pourtant, elle n'en fait pas un drame, comme elle aurait pu le faire auparavant, elle évolue.

Ce qui m'a franchement déplu :

Calzona : Au début de l'apparition d'Arizona dans la série, j'étais une des rares à l'apprécier, je la trouvais rigolote, pleine d'empathie pour ses patients et "chiante gentille" avec ses collègues, qu'elle voulait à tout prix caser. Elle me faisait marrer. Mais depuis, j'ai révisé mon jugement, avec l'évolution de son couple avec Callie, elle est devenue chiante, bourrée de défauts presque impardonnables, tellement elle en a. Je suis devenue comme certaines qui l'appelaient "Miss sourire" et qui ne supportaient pas ses apparitions à l'écran. Callie est chiante aussi par certains côtés, elle est grognon, s’apitoie sur elle-même, raconte sa vie à tout le monde même si ça ne les intéresse pas, mais à côté de sa compagne, c'est une crème !
Pour en revenir à l'épisode, Arizona qui continue à harceler Callie, malgré ses rejets et qui cette fois-ci s'installe même dans son appartement, c'est trop ! Si j'étais à la place de Callie, je porterais plainte (Il me semble qu'aux US, il y a des lois très sévères sur le harcèlement).
Et Arizona qui passe l'épisode à dire qu'elle est une déesse quasi parfaite et qui n'en fait qu'à sa tête, c'est horripilant ! Je me demande comment elle peut dire qu'elle aime Callie, alors qu'elle se sent supérieure à elle (cf à la sortie de l'ascenseur avec Mark), s'il y a bien un sentiment qui n'est pas compatible avec l'amour c'est la supériorité qu'on ressent par rapport à l'autre, parce que le respect est quand même une grande part dans une relation.
Enfin, l'annonce de la grossesse, je l'ai déjà dit, moi, je m'en fiche. Mais pas tant que ça, parce que pour être honnête, si cette grossesse se confirme, mes rêves de Mark qui vit autrement qu'avec Callie et Arizona, c'est mort ! Je ne sais pas ce qui va en ressortir, mais comment Shonda a t-elle pu valider une histoire comme celle-là ? C'est la mort assurée de deux couples, même si ce ne sont pas mes préférés (à moins d'un coup de génie qui sortirait de cette histoire en beauté et satisferait tout le monde, mais permettez moi d'en douter, une fausse couche ne serait pas un coup de génie, mais un "déjà-vu").

Mexie (oui, je vais en parler malgré son inexistence) : Comme pour Arizona, au début, j'aimais bien ce couple, leur histoire avait été amenée de manière originale et elle était très sympa, puis petit à petit, ils sont devenus fades pour moi. Je viens d'en comprendre la raison, en réalité, ce couple n'a que des histoires de conflits qui apparaissent et cassent le couple ou le rabibochent et rien entre les deux.
Je m'explique, quand ils ont un problème ou un bonheur possible, on les voit pendant deux ou trois épisodes, puis dès que cette situation est finie, hormis une allusion dans l'épisode ou une interaction de quelques secondes, on ne les voit plus. Donc, j'ai à chaque fois l'impression que ça sort de nulle part et ça n'est pas très transcendant.
Exemple : leur dernière réconciliation, combien ont-ils eu d’interactions dans les épisodes précédents et à combien d'épisodes faut-il remonter pour voir une vraie allusion à leurs sentiments réciproques.
La preuve flagrante avec cet épisode, alors que la semaine dernière, ils étaient redevenus un couple amoureux qui va jusqu'à des déclarations d'amour (au moins pour Lexie) dans celui-ci, ils n'ont même pas une scène ensemble, c'est aberrant !!!

Conclusion : Un épisode très moyen, uniquement sauvé par Teddy et Henry (Richard et sa colère, aussi, mais c'est toujours Teddy/Henry). Et aussi pour moi, par l'humour de la storyline de Bailey.
Si je suis aussi mécontente, c'est que cet épisode m'annonce que pour la suite, nous auront encore un plat bien rempli de Calzona à avaler et que les autres histoires seront complètement mises à l'écart ou bâclées.
Alors, le militantisme de Shonda, moi j'en ai rien à faire, j'aimais bien quand c'était sur la peine de mort ou l'euthanasie, parce que ça durait un, voire deux ou trois épisodes, mais là, si c'est pour un soutien à la cause gay (que je comprends par ailleurs), je me répète, mais qu'elle crée une série spécialement pour ça avec Calzona si elle veut, comme ça celles ou ceux qui ne regardent que pour Calzona seront heureuses !

PS :

Où sont passées les relations entre les personnages ?

Derek et son meilleur ami, une relation complètement sous-exploitée.
Derek, Mark et Owen, qui à une époque s'étaient bien rapprochés.
Meredith et Alex, qui ont une vraie symbiose et qu'on voit trop peu.
Meredith et Lexie, on n'a pas vraiment vu l'évolution des sentiments de Meredith à l'égard de sa soeur, tout à coup, elle dit que c'est super d'avoir une soeur et puis on n'en parle plus, pour une relation familiale, il me semble qu'elles n' en ont pas beaucoup de relations.
Meredith et Richard qui ont un lien particulier.
Derek et Richard qui sont amis.
Bailey et ses anciens internes qu'elle couvait parfois trop.

J'en oublie sans doute en cours de route, mais si ces relations étaient ne serait-ce qu'un peu exploitées, nous trouverions tous notre bonheur.


Dernière édition par lolo le Dim 23 Jan - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
superbabelutte
Est perdu(e) dans les couloirs


Messages : 39
Age : 39
Localisation : pays des moules frites
Points : 11026

MessageSujet: Re: Saison 7, Episode 12   Mar 18 Jan - 1:30

POur ma part, j'ai également beaucoup aimé la tournure du "mariage" Teddy/Henry. Adepte du principe dès le départ (considérant qu'il n'était pas question d'un mariage d'amour mais bien d'un mariage sauvetage), j'étais curieuse de voir l'évolution que cela allait prendre et franchement, ici, j'ai apprécié ! La scène dans la chambre où Henry explique pourquoi il a choisi Teddy comme personne à contacter était toute en émotion et transpirait la sincérité... contraste frappant avec les discussions terre-à-terre que Teddy et Henry avaient pu partager auparavant (mention spéciale à la scène salade de fruits).

Bailey et Eli, j'ai aussi adoré... tellement tout était inattendu ! Le culot d'Eli (Bailey qui abuse d'un infirmier) face à Webber m'a fait mourir et cela sort tellement des sentiers habituels qu'on connait de Miranda que j'ai été séduite. Quel chemin depuis... Pitt-bull au début, émotive durant la saison dernière et croqueuse d'hommes maintenant, je meurs Laughing

En ce qui concerne les étudiants, c'était un peu cliché, surtout le cas de Karev ! La seule chose que j'ai apprécié, c'est le fait qu'à la fin, ils évaluent les résidents... et pan dans la tête. Par contre, que Karev ait eu tous les honneurs, pfff... alors quoi, on fait un bon de x saisons en arrière, on prend les mêmes et on recommence ? Cristina, oui, a évolué. Arrogante et sure d'elle au début, elle a écouté je pense les remarques de Webber et Miranda (considérant qu'elle ne faisait que soutenir le chef) pour finalement aller expliquer les choses à son étudiant qui au bout du compte n'est que le même genre qu'elle, un intello qui sait tout sur tout. Cela me rappelle l'épisode de la saison 6 où April se fait licencier et où à la fin cristina vient rappeler à tout le monde que cela aurait pu être leur cas mais qu'ils sont juste sauvés parce qu'aucun de leur patient n'est mort. Par contre, pour les autres, ben je ne vois pas trop l'intérêt... Lexie qui fait la "distribution" des stagiaires, c'est quoi ce binz, elle est secrétaire maintenant ? April, inexistante... Avery, égocentrique comme à son habitude et Meredith, misère, une petite mamie, je rêve...

Tiens, en parlant de Meredith, parlons de son couple... moi je dis, ça sent la fin... c'est pas possible qu'un couple qui est censé être le couple vedette de la série soit aussi planplan... Ils ont pris 10 ans dans les lattes et franchement, je n'adhère pas du tout. Ils ne me font plus rire et effectivement, leurs scènes se sont limitées au bébé, si c'est ça l'essence de la série, on ne va pas aller bien loin.

Cristina et Hunt sont aussi absents, Hunt absent même de tout l'épisode ou presque... Aucune allusion à la crise de cristina qui est revenue comme si de rien n'était et voilà, c'est tout... ben dis donc !!!

Mark et Lexie... tout ça pour ça j'ai envie de dire. Contrairement à beaucoup, je les aime bien car leur couple fait vrai ! Déjà, ils sont à l'opposé l'un de l'autre et puis Mark en amoureux transi, je le trouvais mignon. Il galère, il galère, il retrouve sa belle et puis hop, on n'y donne plus suite... bon ben euh...

Par contre, le fait que Mark joue l'intermédiaire entre Callie et Arizona, moi j'ai bien aimé ! Il ne s'agit pas de jouer au conseiller conjugual mais bon, quand on considère qu'ils ne savaient pas vraiment se sentir, je trouve ça intelligent de la part d'Arizona de faire appel au meilleur ami de Callie pour essayer de la récupérer... Sinon, que Callie soit furax, je le comprends toujours mais bon, ça ne pourra pas durer indéfiniment non plus ! Je pensais que la fin de l'épisode marquait ce moment (surtout après le speech du marié qui pardonnait de s'être fait écraser) et là, bardaff... Callie enceinte !!! Oula, là, je ne l'avais pas senti arriver... Affaire à suivre comme on dit mais je ne peux envisager que cela en reste là, ce n'est pas possible, cela mettrait 2 couples en péril, trop houleux selon moi.

Par contre, moi je ne partage pas du tout ta vision d'Arizona, lolo, car pour ma part, c'est un des meilleurs personnages de la série. Je la préférais dans la saison 6, certes, mais là, c'est une autre facette de sa personnalité qui ressort et je trouve ça bien plus interessant que beaucoup d'autres personnages bien plus anciens qui n'évoluent plus et tournent toujours dans le même registre. Du coup, des personnages comme Arizona, ou Teddy, ou Bailey, ou Callie... moi j'adhère ! Que madame fasse sa madame je sais tout, ce n'est qu'une facette, une manière de se persuader, de se convaincre (Callie lui crie de débarrasser le placher et elle répond à Mark que si elle est furieuse, c'est parce qu'elle tient à elle), ce n'est pas de la supériorité selon moi mais au contraire, de la fragilité. D'accord, elle fuit face aux contrariétés mais là encore, ce n'est pas pour moi de l'égoisme mais de la fragilité (elle explique d'ailleurs qu'avec son père, ils avaient l'habitude de fuir et de ne pas s'engager)... et le fait que justement, elle passe au dessus de tout cela pour aller s'excuser, pour s'engager, cela pardonne tout le reste. Elle est gauche et elle s'y prend mal mais moi je comprends... dans le final de la saison 6, elle demande à Callie de lui prouver qu'elle l'aime (à nouveau fragilité, on n'a normalement pas besoin de ça...), ce que callie fait en gérant le tueur. Ici, c'est la même chose, elle veut prouver en s'excusant, en faisant celle pour qui il n'y a pas de problème, en harcelant qu'elle a fait une grosse boulette en partant et qu'elle fera tout pour se faire pardonner. C'est pour ma part, le seul couple qui transpire d'amour malgré la virulence des propos échangés, les autres sont juste planplans et font cinéma... Bref, moi je veux que les scénaristes trouvent une fin heureuse à tout ce joyeux bordel !

Par contre, Lolo, j'aime beaucoup ton PS et les relations inexistantes ou presque entre les personnages que tu cites, c'est très bien ciblé ;-)
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Est perdu(e) dans les couloirs


Messages : 28
Age : 49
Localisation : là où je vais...
Points : 11069

MessageSujet: Re: Saison 7, Episode 12   Mar 18 Jan - 2:12

On ne ressent apparemment pas la même chose en face d'Arizona, chacun en pense ce qu'il veut, d'ailleurs, moi son personnage et son couple avec Callie ne me gêne pas tant qu'ils ne monopolisent pas l'écran et qu'on ne parle pas que d'eux dans un épisode. Et dans celui-ci, c'était flagrant, même les deux cas médicaux étaient pour elles. Et l'un deux était un couple gay homme (que j'ai d'ailleurs trouvé ridicule et très peu émouvant).

Et quand je dis qu'elle a changé et qu'elle n'est pas à l'écoute, je le maintiens, c'est vraiment grâce à Mark qu'elle a finalement choisi la solution qui satisferait sa petite patiente, j'étais sidérée de l'entendre dire, elle fera du sport dans deux ans, on fait ce que je dis et c'est comme ça ! Si elle n'écoute même plus ses patients, alors où est la fille compatissante de la saison 6 ?

Ensuite pour son complexe de supériorité, libre à chacun de penser ce qu'il veut, mais j'ai retranscrit le dialogue à la sortie de l'ascenseur et ma traduction personnelle, si ça n'est pas un gros complexe de supériorité, alors, qu'est ce que c'est ?

Arizona :
She's got a hang-up about me
being perfect. You know,
Everything comes easy for me,
and I don't have any flaws,
And now that I've clearly
made a mistake,
She's just gonna pound the crap out of it.
Je comprends.
Elle fait un complexe d'infériorité par rapport à moi qui suis parfaite.
car tout est facile pour moi,
je n'ai pas de défaut,
et là j'ai fait qu'une erreur,
elle me fait payer au centuple.


Mark :
so you don't think you're perfect?
Donc tu ne penses pas que tu es parfaite ?

Arizona :
No. I have lots of flaws.
I'm competitive,
I'm a workaholic,
I smoke when I'm stressed.
J'ai plein de défauts.
Esprit de compétition, accro au travail.
Je fume quand je stresse, beurk !


Mark :
It's disgusting. Well, I'm sure
she'd love to hear all those,
Along with any other
real faults you come up with.
C'est dégoûtant. Bien je suis sûr qu'elle adorerait entendre ça,
ainsi que toutes les autres fautes qui vont avec.


Comment peux tu dire de la personne que tu aimes qu'elle fait un complexe d'infériorité par rapport à toi, parce que tu es parfaite et que tout est facile pour toi. Sans penser que tu lui es supérieure ? En plus, les défauts qu'elle admet n'ont rien à voir avec son couple, et certains sont plutôt des qualités pour un médecin. Shocked

Maintenant, ce sont peut-être des erreurs, mais pour moi, ce sont des erreurs qui durent, depuis leurs histoires de je veux un bébé, moi j'en veux pas etc. Elles ne savent plus se parler et Arizona est la première à fuir ou à éviter le dialogue. Si ça me gêne que Mark soit à chaque fois leur intermédiaire, c'est justement que je préférerais qu'elles s'expliquent enfin franchement et l'une face à l'autre et qu'elles s'écoutent (même pour une couleur de mur, elles n'arrivent pas à se mettre d'accord, c'est Mark qui est obligé de dire à Callie, laisse la peindre de la couleur qu'elle veut, c'est franchement agaçant).

Mais bon, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et si à l'avenir, elles se comportent comme des adultes, peut-être réviserais-je mon jugement, après tout, j'ai bien changé d'avis une fois déjà. Smile
Revenir en haut Aller en bas
marino
Vole un patient aux psys


Messages : 2130
Age : 40
Localisation : dans les rêves d'Alex
Karma : +11
Points : 17079
Fonction : Modo

MessageSujet: Re: Saison 7, Episode 12   Mar 18 Jan - 10:58

pour ma part c'est un épisode bien meilleur que le précedent.

Au départ, j'aurais bien mis un 8 puis en lisant l'analyse de lolo j'aurais spontanément descendue ma note pcq je suis OK sur pas mal de chose (essentiellement sur les relations "disparues" entre certains persos) mais finalement je garde mon 8 pcq l'épisode est pour moi vraiment supérieur au 7.11.

Je m'explique.
Les situations décrites sont sérieuses (Henry (situation médicale, perso et mariage blanc), le desir de grossess, un "fiancé" sur le point de mourrir et même l'accompagnement des 1ères années) et pourtant l'épisode est léger et parfois même amusant. On oscille entre la compassion et le divertissement et tout ça autour de sujets graves. Alors pour moi c'est un bon épisode. On tombe pas dans le mélo et c'est trés bien !

Pour les autres points Lolo:
- Mexie, j'suis pas surprise, Lexie est une gamine .
- Mark / Callie / Arizona: Mark joue so nrole d'ami auprés de callie et étant donné son annonce finale, il va avoir un nouveau role et c'est plutot cool (si ça pouvait faire fuir definitivement la niaise ...)
- MerDer, ils ont toujours été chiants et n'ont jamais eu une vrai vie de couple alors ça nous change pas et ça ne me manque pas non plus.
- Owen / Cris: les scenes qu'ils ont chez eux me conviennent tout à fait et c'est bien plus que pour le couple que MerDer. puis GA est à la base une série médiacle alors quoi demander de plus ?
- Alex / Cris et leurs 1ers années: en quoi l'attitude d'Alex est plus critiquable que celle de Cris. L'un s'occupe de sa 1ère année pour la draguer et joue finalement son role (ça fait quand même du bien de le revoir un peu comme ça), l'autre leche le cul du chef pour obtenir un poste (pour lequel elle n'a absolument pas les qualités requises) et passe malgré tout à coté de son role d'accompagnement ! Qui est le plus blamable des 2 ? Sans parler de l'égoïsme de tous les autres residents ...

cet épisode aurait pu être encore meilleur mais c'est mieux ... je reste sur ma 1ere impression: 8.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
superbabelutte
Est perdu(e) dans les couloirs


Messages : 39
Age : 39
Localisation : pays des moules frites
Points : 11026

MessageSujet: Re: Saison 7, Episode 12   Mar 18 Jan - 20:56

Oula, merci Lolo pour l'intelligence de ton commentaire bien argumenté. Alors, je suis tout à fait d'accord avec ceci :

lolo a écrit:
c'est vraiment grâce à Mark qu'elle a finalement choisi la solution qui satisferait sa petite patiente, j'étais sidérée de l'entendre dire, elle fera du sport dans deux ans, on fait ce que je dis et c'est comme ça ! Si elle n'écoute même plus ses patients, alors où est la fille compatissante de la saison 6 ?

lolo a écrit:
Si ça me gêne que Mark soit à chaque fois leur intermédiaire, c'est justement que je préférerais qu'elles s'expliquent enfin franchement et l'une face à l'autre et qu'elles s'écoutent

Et maintenant, par rapport à son complexe de supériorité... pour ma part, ce n'en est pas un. Il ne faut pas toujours prendre pour argent comptant ce que les gens disent et quelqu'un qui se vante d'être supérieur, parfait, de n'avoir aucun défaut et que tout est facile pour lui est, au contraire, quelqu'un qui en peu confiance en lui et qui a besoin de s'en persuader... ou alors, c'est ce qu'Arizona pensait être ou était avant et s'est adoucie au contact de callie (ce qui peut également l'"effrayer"). Le Malawi était censé être l'apothéose de sa carrière et elle se surprend à rentrer parce que sa chérie lui manque... et au début de la saison 6, c'est Callie qui doit lui confirmer qu'elle est bien sa copine alors que bon, cela allait de soi. Bref, je pense qu'Arizona est plus fragile qu'on ne le montre et que là, elle nous la joue carapace de dinosaure... mais bon, je peux me tromper ;-)

Par contre, Marino, dans l'histoire des résidents/1ère année, l'attitude d'Alex n'est pas plus critiquable que celle de Cristina, ce qui m'amène à penser qu'Alex, comme les autres, aurait du avoir un coup de pied au cul alors qu'au contraire il a les louanges de Webber. Cela étant, en ce qui concerne Cristina, même si elle passe à côté d'une partie de son rôle d'accompagnement, je trouve qu'elle a au moins le mérite de se remettre un peu en question (au début c'est pour se faire bien voir de Webber mais au final, dans son tête-à-tête avec le stagiaire, c'est à titre perso, elle n'a rien à y gagner...). Je suis, par contre, tout à fait d'accord sur le fait qu'elle n'a absolument pas les qualités requises pour devenir chef des résidents.

Sinon, où est passé Stark ?!? C'est vrai que c'est énervant que les scénaristes lancent des sujets qu'ils laissent ensuite tomber (le coup des étudiants n'étaient à priori pas essentiel à cet épisode précis)







Revenir en haut Aller en bas
mininaz
Prend en charge une salle d'op


Messages : 4785
Age : 33
Localisation : derrière ton dos, je te surveille
Humeur : toujours mauvaise
Karma : -1
Points : 18401
Fonction : Modo

MessageSujet: Re: Saison 7, Episode 12   Sam 29 Jan - 19:06

j'ai mis 7.5 épisode agréable a regarder.

le triangle mark arizona callie , avec un bébé dans le lot je trouve ça franchement bon.

la story line de teddy avec son mari est aussi excellente.

par contre le coup des 1eres années j'ai trouvé ça pas terrible, même si ça permettait d'apporter un peu d'humour.

et enfin la mutation de bailey avec l'infirmier j'ai pas aimé du tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saison 7, Episode 12   Aujourd'hui à 23:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Saison 7, Episode 12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saison 4 episode 12
» Saison 1 Episode 1
» [SAISON 1] Episode 3
» Recherche musique dans Saison 2 Episode 6
» SERUM (Saison 1 - Episode 1) de Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE GREY'S ANATOMY ET PRIVATE PRACTICE :: Grey's Anatomy : La Série :: Saison 7-
Sauter vers: